Filières: Multi filières - Région: France

Cet article développe une analyse théorique formalisée de concurrence entre un « hypermarché », offrant deux produits indépendants aux consommateurs, et un « commerce de proximité », n’offrant que l’un des biens mais bénéficiant d’un avantage de localisation par rapport aux consommateurs. Il montre qu'alors, un équilibre concurrentiel peut s'établir dans lequel l’hypermarché revend à perte le bien qu’il est le seul à offrir. Cette analyse est utilisée pour apprécier l'impact de l'interdiction de la revente à perte.

Document en ligne sur :
http://annales.ensae.fr/anciens/n77/vol77-06.pdf

Auteur: CHAMBOLLE Claire - Source: Autres - Date de parution: 01/01/2005 - Date de mise en ligne: 02/08/2011 - Editeur: ENSAE - Ouvrage: Annales d'économie et de statistiques N° 77 (22 pages)

Filières: Multi filières - Région: France

Un examen au niveau agrégé des corrélations entre les prix à la production des produits agricoles et les prix de consommation des produits agro-alimentaires montre que l’impact des fluctuations des prix agricoles sur les prix payés par les consommateurs est très atténué.
En réalité, l’aval de la filière agro-alimentaire semble répercuter correctement les évolutions des coûts de production agricole, mais les prix des produits agricoles représentent une part de plus en plus faible de l’ensemble des coûts de production des produits alimentaires ; les coûts de transformation, de marketing et de distribution – salariaux et non salariaux – prennent une importance croissante dans certains secteurs, ce qui explique la faible corrélation observée au niveau agrégé.
L’ampleur de la transmission des prix agricoles aux prix alimentaires dépend fortement du secteur concerné. Elle est élevée dans les secteurs de la volaille et des fruits et légumes, alors qu’elle est faible dans les secteurs des viandes bovines, des viandes porcines et du lait.
Même si les procédés de transformation sont proches, l'élevage du bœuf, du porc et de la volaille ne relève pas de la même combinaison de facteurs. Le décrochage récent entre les prix à la production et les prix de détail observé pour les viandes bovines s'explique par une importance moindre de la matière première dans le produit fini par rapport aux autres charges, notamment en liaison avec l'accroissement de certains coûts pesant sur la filière (traçabilité, équarrissage…) dû aux crises sanitaires. Dans le cas des viandes porcines qui incluent par définition la charcuterie, c’est la part importante des produits transformés (charcuteries) qui explique la faible transmission apparente des prix.
Le secteur des fruits et légumes se caractérise par des fluctuations de prix importantes. Les autres charges que les coûts d'approvisionnements agricoles semblent avoir un impact limité, dans ce secteur où la transformation est faible. Les évolutions des prix à la production et à la consommation semblent concordantes.

Document en ligne sur :

http://www.tresor.bercy.gouv.fr/dpae/pdf/2005-002-59.pdf

Auteur: LIPCHITZ Anne - Source: Autres - Date de parution: 01/01/2005 - Date de mise en ligne: 21/12/2011 - Editeur: MINEFI - Ouvrage: Diagnostics Prévisions et Analyses Economiques, n°59, janvier 2005 (8 pages)

Filières: Multi filières - Région: Toutes les régions

Cet article présente la problématique et les mécanismes de la « transmission asymétrique des prix » : situation dans laquelle la vitesse de transmission au prix en aval d’une variation du prix en amont n’est pas la même selon que cette variation est une hausse ou une baisse (les hausses de prix agricoles ou industriels sont parfois supposées transmises plus vite aux prix au détail que les baisses, par exemple). Les caractéristiques fondamentales de la transmission de prix : vitesse, amplitude, direction sont analysées dans différents cas de figure de relations entre maillons de la filière.

Document en ligne sur :
http://www.oecd.org/dataoecd/36/55/40459642.pdf

Auteur: VAVRA Pavel, GOODWIN Barry K. - Source: Autres - Date de parution: 01/01/2005 - Date de mise en ligne: 14/12/2011 - Editeur: OCDE - Ouvrage: OECD Food, Agriculture and Fisheries. Working Papers, No. 3 (58 pages)

Filières: Multi filières - Région: France

Analyse de la législation (dont la loi de 1996, dite loi "Galland"), en termes juridiques et du point de vue économique. Propositions de réforme pour faciliter les relations entre les fournisseurs et les distributeurs.

Document en ligne sur :
http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/044000494/index....

Auteur: CANIVET Guy - Source: Autres - Date de parution: 01/10/2004 - Date de mise en ligne: 30/03/2011 - Editeur: Ministère de l'économie, des finances et de l'industrie - Ouvrage: Rapport (161 pages)

Filières: Porc frais, Viande bovine - Région: France

Présentation et application de la méthode utilisée par le service de recherche économique (ERS) du ministère de l’agriculture des Etats-Unis (USDA) pour la décomposition des prix de détail en valeur de la matière première agricole agricole incorporée et marges brutes, pour la viande bovine et la viande porcine.
Dans son principe, cette méthode est très proche de celles mises en oeuvre par l'Observatoire.

Site de Economic research service - US department of agriculture :

www.ers.usda.gov

Auteur: HAHN William - Source: Autres - Date de parution: 01/05/2004 - Date de mise en ligne: 28/02/2012 - Editeur: USDA - ERS - Ouvrage: Outlook, may 2004

Pages