Recherche


Présentation de l'observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires, Académie d'Agriculture de France
Filières : Multi filières, Viande bovine - Région : France
Objectifs, contexte de création et méthodes de l'Observatoire
Deux axes de méthodes :
- sectoriel : décomposition des prix au détail en marges et coûts sectoriels
- macroéconomique : décomposition de la dépense alimentaire en valeurs ajoutées induites dans les branches ("euro alimentaire").
 
Auteur/Source : BOYER philippe, BUTAULT Jean-Pierre - Date de parution : 21/05/2014 - Date de mise en ligne : 27/05/2014
Editeur : FranceAgriMer, INRA - Ouvrage : Présentation diapositive

Rapport 2013 de l'Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires (2° édition corrigée MAI 2014)
Filières : Fruits et légumes, Multi filières, Pain, Pâtes alimentaires, Porc - jambon, Porc frais, Produits de la pêche et de l'aquaculture, Produits laitiers, Viande bovine, Viande ovine, Viande porcine, Volailles - Région : France

Synthèses par filière : résultats essentiels par filière, dans leurs évolutions annuelles.

 

Introduction de Philippe Chalmin, Président de l’observatoire : données-clés du rapport.

 

Comptes par rayon dans la grande distribution : description plus détaillée de la méthode mis en œuvre en 2013, améliorée par rapport à 2012, synthèse des résultats.

 

Présentation complète de la formation des prix au détail et des coûts à chaque stade pour les filières fruits et légumes, produits laitiers (dont fromages de chèvre et de brebis), viandes bovines, ovines, porcines et de volailles, pain et pâtes alimentaires, produits de la pêche et de l’aquaculture.

 

Approche l’approche macroéconomique de la répartition de la valeur ajoutée induite dans l’économie par la consommation alimentaire : comparaison des « euros alimentaires » des Etats membres de l’Union européenne.

 

Auteur/Source :  - Date de parution : 01/2014 - Date de mise en ligne : 07/05/2014
Editeur : FranceAgriMer - Ouvrage : Rapport

« L’Euro alimentaire ». Le partage de la valeur ajoutée dans la chaîne alimentaire de 1995 à 2010 et perspectives 2013.
Filière : Multi filières - Région : France

En 2010, sur 100 € de consommation alimentaire nationale,  la production agricole nécessaire représente 14,6 €, soit un poids équivalent à celui des importations agricoles et alimentaires. Les IAA ajoutent 29,6 € à la valeur des matières premières agricoles nationales et importées. Le reste, une quarantaine d’euros, se répartit entre les marges du commerce et du transport (30,9 €) et les taxes (10,1 €).

 

En poursuivant la décomposition, la même dépense alimentaire de 100 € a généré 63,2 € de valeurs ajoutées réparties dans toutes les branches de l’économie, dont 8,1 € en agriculture (en hausse par rapport à 2009, sous l’effet de l’amélioration des prix agricoles).

Toujours en 2010, l’excédent brut de la branche agricole provient à 36% de la demande de consommation finale, à 26% des exportations agroalimentaires, à 29% des subventions, 9% étant imputable à d’autres demandes finales (RHD, industries non alimentaires).

 

Date de parution : 17/04/2014 - Date de mise en ligne : 17/04/2014
Editeur : FranceAgriMer - Ouvrage : La Lettre de l'OBSERVATOIRE de la formation des prix et des marges des produits alimentaires n°5 mai 2014 6 pages

Les statistiques structurelles d'entreprises. Les catégories d’entreprise et le profilage
Filières : Multi filières, Fruits et légumes, Pain, Pâtes alimentaires, Porc - jambon, Porc frais, Produits de la pêche et de l'aquaculture, Produits laitiers, Viande bovine, Viande ovine, Viande porcine, Volailles - Région : France

Présentation à l'OFPM par la direction des statistiques d'entreprises de l'INSEE (mars 2014) :

- la confection des statistiques sur les comptes sectoriels ;

- le "profilage" :

Jusqu'à maintenant, l'unité d'observation pour le statistiques d'entreprises a été l'entreprise au sens juridique (plus petite unité légale) ; de ce fait les entreprises - unités légales qui relèvent de groupes sont traitées, dans les statistiques sectorielles fondées du cette unité d'observation, comme des entités autonomes, alors que leur activité s'exerce au sein du groupe. Il en est ainsi par exemple des entreprises à fonction commerciale liées à un groupe industriel : ces entreprises-unités légales, considérés indépendamment de leur appartenance à un groupe industriel, relèvent du secteur du commerce et ne sont pas rattachés à l'industrie.

Une autre conception de l'entreprise est en cours d'application dans les statistiques d'entreprises, en France comme en Europe, fondée sur le regroupement des données d'unités légales d'un groupe en une nouvelle unité statistique (« profilage »), donc rattachant par exemple les unités légales de négoce des groupes industriels laitiers avec les unités légales de transformation laitières de ces groupes (d'où un rattachement au secteur industriel d'activités auparavant classées dans le commerce).

Auteur/Source : INSEE Direction des statistiques d'entreprises - Date de parution : 25/03/2014 - Date de mise en ligne : 09/04/2014
Editeur : INSEE - Ouvrage : Présentation

L'évaluation des coûts et des marges dans les rayons alimentaires de la grande distribution en 2012
Filière : Multi filières - Région : Toutes les régions

La présente note est une synthèse de la partie du rapport 2013 sur les coûts et marges de la grande distribution en 2012, qui met à jour et complète les travaux précédemment publiés pour la première fois dans le rapport 2012.

Auteur/Source : Philippe Boyer, Amandine Hourt - Date de parution : 01/02/2014 - Date de mise en ligne : 30/01/2014
Editeur : FranceAgriMer - Ouvrage : La lettre de l'Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires
Page précédente Page suivante

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33