Recherche


La Lettre de l'OBSERVATOIRE n°6-1. Eléments statistiques sur les prix des fruits et legumes : Fruits
Filière : Fruits et légumes - Région : France

Les fruits et les légumes sont parfois perçus comme

chers, avec des prix en hausse constante, par les

consommateurs. En amont, les prix à la production,

apparaissent insuffisamment rémunérateurs. Les marges

de la distribution sont ainsi souvent mises en cause.

Ce numéro de la Lettre de l’OBSERVATOIRE apporte des

éléments sur l’évolution des prix des fruits et sur leur

transmission de l’amont vers l’aval.

Après un premier cadrage sur la base des indices

statistiques disponibles, l’analyse s’appuie sur le suivi d’un

« panier » saisonnier de fruits frais français, afin de fournir

une information synthétique sur une grande diversité de

produits.

Le numéro 6 – 2 de la Lettre traite d’un panier saisonnier

de légumes frais.

Auteur/Source : Philippe BOYER, Baptiste MONTANGE - Date de parution : 01/01/2015 - Date de mise en ligne : 01/01/2015
Editeur : FranceAgriMer - Ouvrage : Article

La Lettre de l'OBSERVATOIRE n° 6-2. Eléments statistiques sur les prix des fruits et légumes : Légumes
Filière : Fruits et légumes - Région : France

Les fruits et les légumes sont parfois perçus comme

chers, avec des prix en hausse constante, par les

consommateurs. En amont, les prix à la production,

apparaissent insuffisamment rémunérateurs. Les marges

de la distribution sont ainsi souvent mises en cause.

Ce numéro de la Lettre de l’OBSERVATOIRE apporte des

éléments sur l’évolution des prix des légumes et sur leur

transmission de l’amont vers l’aval.

Après un premier cadrage sur la base des indices

statistiques disponibles, l’analyse s’appuie sur le suivi d’un

« panier » saisonnier de légumes frais français, afin de

fournir une information synthétique sur une grande

diversité de produits.

Le numéro 6 – 1 de la Lettre traite d’un panier saisonnier

de fruits frais.

Auteur/Source : Philippe BOYER, Baptiste MONTANGE - Date de parution : 01/01/2015 - Date de mise en ligne : 01/01/2015
Editeur : FranceAgriMer - Ouvrage : Article

Rapport au Parlement 2013. (Edition revue en mai 2014)
Filières : Fruits et légumes, Multi filières, Pain, Pâtes alimentaires, Porc - jambon, Porc frais, Produits de la pêche et de l'aquaculture, Produits laitiers, Viande bovine, Viande ovine, Viande porcine, Volailles - Région : France

Les résultats présentés dans cette 3ème édition du rapport de l’observatoire des prix et des marges des produits alimentaires retracent les impacts différenciés de la poursuite, au moins jusqu’au début de 2013, de la hausse des prix des matières premières agricoles sur les coûts de production en élevage (hausse du prix des aliments pour animaux), les coûts d’approvisionnement des industries de transformation et du commerce, et, in fine, les prix au détail.

Auteur/Source : Julie BARAT (FranceAgriMer), filière fruits et légumes ; Pauline BECK (FranceAgriMer), filière laitière caprine ; Philippe BOYER (FranceAgriMer), coordination, méthode générale ; Jean-Pierre BUTAULT (INRA), « euro alimentaire », expertise et méthodologie - Date de parution : 01/12/2013 - Date de mise en ligne : 01/05/2014
Editeur : FranceAgriMer - Ouvrage : Rapport

La Lettre de l'OBSERVATOIRE n°5. « L’Euro alimentaire ». Le partage de la valeur ajoutée dans la chaîne alimentaire de 1995 à 2010 et perspectives 2013.
Filière : Fruits et légumes - Région : France

From french input-output matrix, we calculated that in 2010, for € 100 of food domestic consumption:

- the necessary agricultural production represents € 17.6,

- the value created in the post-farm activities -  trade, transport and industries -, approaches € 60,

- the value of the imported food is € 13.4,

- and the amount of the taxes  is about € 9.

The decomposition of the two first aggregates above (agriculture, post-farm value) shows that food expense of €°100 generates:

- value added, for € 63.5, distributed in all the industry groups of the economy,  of which € 8.3 in agriculture (increasing after 2009, due to the amelioration of agricultural prices), € 13.6 in food processing industry, €°15.5 in services and € 20.4 in trade,

- importations of intermediate consumption, for € 14.1 (increasing since 1999)

- imported food (€ 13.4) and taxes (€ 9), already mentioned.

In 2010 always, the gross operating surplus of the agriculture is resulting from the following demands:

- the domestic demand for food in the retail trade, expressed to agriculture and food processing industry, for 36 p.c.,

- the demand expressed to the hotels and restaurants, for 5 p.c.,

- the other domestic demands (in which, agricultural commodities used in the non-food industries), for 9 p.c.,

- the exportations of agricultural products and food, for 26 p.c.,

- and from the direct subsidies, for 29 p.c.

 

Auteur/Source : Philippe BOYER - Date de parution : 01/05/2014 - Date de mise en ligne : 01/05/2014
Editeur : FranceAgriMer - Ouvrage : Article

The Letter # 5 of the OBSERVATORY on formation of prices and margins of food products : The Food Euro
Filière : Multi filières - Région : France

As supplement to its sector-based studies, about the costs in the main sectors of food chain (agriculture, food industry and trade), the Observatory operates a macroeconomic analysis which decomposes the food expense into remunerations in every industry group of the national economy.

This issue completes and updates the results presented for the first time in 2013 in The Letter of the OBSERVATORY n°2. The analysis uses the data of the input-output matrix of the national accounts from 1995 to 20101.

Auteur/Source : Philippe BOYER philippe.boyer@franceagrimer.fr - Date de parution : 01/05/2014 - Date de mise en ligne : 01/05/2014
Editeur : FranceAgriMer - Ouvrage : Article
Page précédente Page suivante

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6